jeudi 26 avril 2018

Quelques nouvelles

Vous êtes plusieurs à me demander ce que je deviens, ne voyant plus de nouveaux articles sur mon blog. Je vous en remercie et vous rassure : tout va bien.
Le temps étant au beau fixe, je profite de la nature...... depuis le balcon ou la terrasse.
J'ai ainsi pu admirer les fleurs du cerisier, du pommier du Japon, les oiseaux qui venaient me faire un petit coucou.
Puis, le tour est venu de prendre en photo les premiers boutons de roses
Les fleurs du cerisier ont laissé la place aux futures cerises, un avion emporte ses passagers vers une destination inconnue et de ma place d'observation, les arbres sont maintenant bien feuillus et je ne vois plus la chaîne de Belledonne. Mon plâtre a été refait pour un plus léger et depuis hier, j'ai droit à cette superbe chaussure, très stylée, qui me permet de prendre doucement appui, jour après jour.
Voilà, comme vous le constatez, tout va bien. Mes petites mains s'activent et vous verrez prochainement mes nouvelles réalisations.
Merci à toutes et à tous pour vos gentils messages

dimanche 8 avril 2018

Prédateur et sa proie

Tout a commencé par un grand bruit : un oiseau a percuté l'une de nos vitres, ce qui arrive parfois malheureusement.
J'ouvre la fenêtre pour voir où il se trouve et je vois un drôle d'oiseau s'envoler en rase motte et se poser un mètre plus loin. Mais il n'y a pas un oiseau, mais deux !
Une tourterelle a été rattrapée par un rapace, pas très gros mais rapace tout de même ! Et le voilà qui se met à déplumer la pauvre tourterelle et passe à table
Il veille à droite, à gauche et tout à coup, je le vois recouvrir entièrement sa proie. Pourquoi ? eh bien un corbeau passait par là. Impressionnant ! Dommage, je n'ai pas pu faire une photo de cet instant.
Cruel, mais c'est sa survie. Et un magnifique reportage animalier en direct.
Puis il s'en est allé, sans débarrasser !
Monsieur Liselotte est descendu voir ce qui restait, eh bien rien, pas le moindre os, juste les plumes.

J'ai cherché sur Internet quel pouvait être ce rapace : faucon sacre ? faucon crécerelle ? Je ne sais pas, si vous savez, dites-le moi.

mercredi 4 avril 2018

Eventail

L'immobilisation forcée a du bon ! J'ai bien avancé sur mon éventail en dentelle aux fuseaux. J'en étais là fin janvier
J'ai beaucoup défait, j'ai même été dans l'impossibilité de comprendre où je me trompais, du coup j'ai demandé à Agnès, notre super prof, si elle pouvait venir me débloquer. Elle a redéfait une bonne partie car j'avais fait partir une paire de fuseaux dans une direction totalement improbable !

Et voici aujourd'hui mon avancée 
J'ai enfin bien assimilé les différents changements de points. Bon, je ne dis pas que je ne redéfais pas de temps en temps, mais je vois assez vite mon erreur.
Et là, enfin, je prends un réel plaisir car Pénélope me laisse enfin tranquille (vous savez, la Miss qui vous fait redéfaire sans cesse, qui vous fait "pénéloper").

mercredi 21 mars 2018

Salon pour l'autisme

Comme chaque année a lieu le week end prochain, à St Georges de Commiers, en Isère, le Salon Patch et Travaux d'Aiguilles (ici nous l'appelons :"Les 48h de l'autisme)
C'est un petit salon vraiment sympa, auquel j'aime bien me rendre. Sauf que cette année, je ne pourrai pas y aller en raison de mon opération et je le regrette bien.
Mais si vous êtes dans la région, je vous le conseille vivement. Il est à taille humaine, les créateurs et créatrices prennent le temps de discuter avec vous. Des ateliers sont proposés pour découvrir de nouvelles techniques. Au risque de me répéter, c'est là que j'ai découvert la dentelle aux fuseaux.

Et surtout, il est organisé par l'Association Iceberg ATED , association en faveur de l'autisme.

Alors bon salon à ceux et celles qui pourront s'y rendre

mardi 20 mars 2018

Sac à tricot

Oserais-je dire que pour son anniversaire de ...... l'an passé, Amélie m'a demandé un sac pour ranger son tricot en cours de réalisation. Et comme j'étais un peu juste en temps à ce moment là, elle a eu la mauvaise idée de me dire : ce n'est pas urgent. Aie, aie...... naissance par-ci, naissance par-là et j'ai mis de côté, mais bien de côté, ce sac ! 
Pourtant l'intention y était car j'ai profité du salon de l'autisme à St Georges de Commiers (38) pour acheter mes tissus auprès de Sandrine (Anis et Bergamote).  Elle présentait sur son stand, un petit sac qui m'a plu, mais trop petit pour y mettre un tricot. En discutant avec elle, elle me propose aussitôt de m'envoyer le plan de coupe pour un sac plus grand. Elle est adorable !
Ayant laissé passer une date anniversaire, je n'allais tout de même pas en laisser une deuxième. Donc, en début d'année, je me suis mise à l'ouvrage
Dans les tons qu'affectionne Amélie, un joli tissu papillons, un autre mauve pastel avec des écritures et un rayé un peu plus soutenu. Une petite dentelle, et le tour est joué.
J'ai ajouté deux poches à l'intérieur, ça peut toujours servir.
Pour tout vous dire, j'étais un peu, beaucoup déçue par la tenue du sac. Je le trouve mou.
Pour me faire pardonner, j'ai glissé quelques petites surprises à l'intérieur et du coup, nous avons fêté en avance son anniversaire 2018 !

jeudi 15 mars 2018

Panier Quilt A Long

Eh voici mon défi relevé. Comme je l'ai dit à Cécile, je suis le vilain petit canard de l'équipe car je ne voulais pas faire un patch style panneau. Et gentiment elle m'a dit : "mais non tu n'es pas le vilain petit canard, tu fais ce que tu as envie" Merci mon amie.
Bon, je crois bien que c'est la première fois que je change plusieurs fois d'idées au cours de la réalisation, pas sûr que ça me réussisse tout ça !
Au départ, je voulais faire un sac, un grand sac. Sauf qu'une fois mes blocs réalisés, ce sac était immense. Donc, je change et je me dis : pourquoi pas un genre de coffre, où je pourrais mettre tous mes encours à l'intérieur.
Après avoir quilté juste autour des paniers et un petit cercle au centre de chaque face, j'ai introduit des cartons entre l'extérieur et l'intérieur afin de rigidifier ce coffre. Un fond jaune pour bien voir ce qu'il y a au fond.
Rien n'est parfait car j'ai ajusté au fur et à mesure, mais au moins c'est fonctionnel.
Comme je me déplace avec mon fauteuil d'une pièce à l'autre, je mets tout ce dont j'ai besoin dedans, hop le coffre sur mes genoux et en avant, c'est parti.
Merci Cécile pour l'organisation de ce nouveau défi. J'ai hâte de voir les réalisations des copinettes.

lundi 12 mars 2018

Pied....casse-pied !

Comme certains d'entre vous le savent ou l'on comprit, je suis en indisponibilité pour marcher.
Résultat non pas d'un accident de ski, ou de vélo, ou autre, mais simplement d'une opération qui devenait nécessaire. Que voulez-vous, j'ai les os des pieds mal constitués ; mais cela ne m'a pas empêcher de vivre jusqu'à présent.
Rien de grave donc,  juste quelques os à remettre à leur place, un ligament à protéger car prêt à céder, et comme j'aime faire compliqué et non  pas comme le commun des mortels, eh bien le chirurgien a dû m'alourdir de 11 vis et 2 plaques. Si je ne sonne pas aux portiques de détection, j'aurai de la chance.
Je suis donc en mode "repos" pour une longue durée. Après 48h de clinique, j'ai droit à la visite quotidienne de l'infirmière et je peux me prélasser sur le balcon avec la chaîne de Belledonne en ligne de mire. Enfin, quand il fait beau, ce qui n'est pas le cas depuis deux jours.
Et comme mes enfants me connaissent bien, ma fille est arrivée l'autre jour avec ça
ainsi qu'une boite de chouchous. Mais les nounours en chocolat.......... c'est mon péché mignon. J'adore !
Comme tout le monde me l'a dit : tu vas pouvoir patcher, broder, tricoter, denteler, bref...... mes 10 doigts vont pouvoir s'activer toute la journée.